AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Cassie Prayer ~ You're my experimental game, just human nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Cassandra Prayer
erodien et fier de l'être!
Voir le profil de l'utilisateur
Biographieactivité : 15
avatar : apprentie
Ma Fiche
Passeport du Sorcier
Description du pouvoir:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Cassie Prayer ~ You're my experimental game, just human nature Lun 18 Aoû - 19:51

Copyright Arrogant Mischief
Cassandra Prayer

« S'il te plait, ferme là. »


NOM : Prayer
PRÉNOM(S) : Cassandra
SURNOM : Cassie
AGE : 16 ans.
SEXE : fille.
NATIONALITÉ : italienne.
ORIENTATION : hétérosexuelle
GROUPE : apprentie sorcière bénéfique.
METIER : //
POUVOIR: Marionnettiste.
AVATAR : Kaya Scodelario
DOUBLE COMPTE ?  NON (supprimez la mention inutile)

CARACTÈRE DU PERSONNAGE

Cassandra Prayer ne s'occupe jamais de l'opinion des gens. Cassie fait partie de ces gens qui ne fais pas attention à sa coiffure, à la couleur de son vernis à ongle ou alors la longueur des cernes sous ses yeux. Cassie s'habille avec ce qui lui tombe sous la main (toujours des minis shorts et des t-shirts colorés de fleurs hippie ou alors de paysage psychédéliques). Elle aime mettre des masques vénitiens qui lui rappelle son pays d'origine et qui lui permettent également de changer de tête chaque jour, selon ses envies. Elle marche souvent pied nu et s'habille très court en n'importe quel saison, même en hiver. Cela ne la gêne pas, elle s'en contre fiche. Surtout que s'habiller ainsi lui permet de s'adonner à son passe temps favori, encore plus adorée par l'adolescente que l'utilisant de son pouvoir : la danse. Et oui, la jeune brune est passionnée par la danse depuis toute petite. Oh non, elle n'a jamais pris de cours et ne se trimbale pas en tutu et en chaussons de danse, non, elle pratique une danse bien étrange : celle de la liberté. Cassie danse, faisant onduler son corps au rythme de la musique, oubliant tout, oubliant même jusqu'à son nom et son existence. C'est sa raison de vivre, ce qui fait vibrer son âme, ce qui lui fait passer le temps. Mais attention, elle ne danse pas n'importe ou non plus. Les boites de nuits parisienne sont ces terrains de jeu favoris, elle rentre dedans alors qu'elle n'à pas l'âge et l'autorisation du conseil d'administration d'Armenia. Oui, elle ADORE défier toutes sortes de réglements. Que cela soit celui du pays ou elle se trouve ou celui de l'accadémie, et ces fugues régulières en boites ne sont que l'un des nombreux exemple de ces méfaits. Elle vole aussi souvent dans les supérettes et ramène de la nourriture ou des boissons à ses petits camarades. Avec la danse, utiliser son pouvoir c'est son autre passion. Elle éprouve un plaisir malsain à voir ses victimes se débattre, essayant vainement de s'extirper de ses fils argentés avant d'être figé dans le temps. Elle apprécie tellement de leur faire faire ce qu'elle veux, surtout quand ce sont des personnes qui l'ont fait souffrir, là ça devient carrément le pied. Vous pensez que c'est étrange? Qu'y a t-il de mal à vouloir utiliser son pouvoir? Vous aimlez bien le faire, vous, alors pourquoi vous la jugez?

Car Cassie ne fais qu'un avec son pouvoir, sa danse et sa libertée. Vous lui enlever tout ça, et elle n'est plus rien.

C'est pour ça, uniquement pour ça qu'elle veux se battre contre ce salopard de William Turner. Car il menace la sécurité de la terre entière. Des sorciers comme des humains.

DESCRIPTION DU POUVOIR

Cassie à un pouvoir très simple. Bien, déjà pour vous imaginer cette scène surnaturelle (vous êtes bien là pour voir l'étendue de son pouvoir, n'est ce pas?) vous devez bien avoir en tête cette image suivante : un pantin de bois, un jouet à l'apparence humaine qui aurait chaque membre reliés à des fils manipulés par un humain près de lui. C'est bon, vous visualisez? Et bien, nous pouvons enfin entrer dans le vif du sujet. Voyez vous cette jeune brunette là bas, du nom de Cassandra Prayer? Voyez vous la lueur de détermination qui brille dans ses magnifique yeux bleus tandis qu'elle fixe sa future victime en face d'elle? Cassie va se mettre à onduler tout doucement, autour de la personne qui se demande bien ce que cette petite idiote fait à gesticuler ainsi. Quelque chose se produit alors et c'est là que la victime sent le coup fourré. Elle essaye d'éloigner Cassie mais il est trop tard. Tandis qu'une lumière argentée jaillit de ses mains, la lumière de divise en une dizaines de fils ondulant au même rythme que leur maîtresse, Cassie. La brune va enrouler la personne dans ses fils argentés. Quand son travail est terminé, elle se met dans le dos de son nouveau jouet. Manipulant sa victime à la perfection, celle ci est devenue aussi rigide que du bois et aussi froid que la mort. Elle « transforme » la personne en un pantin bien vivant pour contrôler tout ses mouvements. Mais attention, elle n'use d'aucune intrusion mentale et ne changera jamais les sentiments ou les pensées des gens. Il lui suffit d'arrêter son jeu, faisant disparaître en une seconde tout ses fils et rendant sa liberté de mouvement à la victime. Cassie s'enfuit donc, amusée et en même temps terrifiée par son pouvoir, comme à chaque fois. Elle n'est jamais poursuivie par ses victimes car dès qu'elle se font transformées, elles oublient tout ce qui s'est passé quand Cassie se trouvait avec elles. Cassie est une marionettiste.

HISTOIRE DU PERSONNAGE

      Oh, que dire, comment commencer pour conter cette étrange histoire? Des choses bien étrange se sont déroulées autour de l'existence de Cassandra Prayer. Dès le jour de sa naissance, un 13 Mai, l'année 1998, oh quel triste et funeste journée pour l'humanité, sa mère mourut en lui donnant naissance. Pourtant, ce n'était pas l'âge de pierre, elle était entourée de docteurs et d'infirmières, de pleins de machines blanches faisant des bruits étranges, de tout ce qu'il fallait pour l'aider à accoucher. Oh, quel succès ! Elle est morte sur le coup de sa dernière contraction. Des choses qui arrivent avaient ils dit, même à notre époque ou les progrès sont de plus en plus performants, avaient ils ajoutés. Triste consolation pour son mari bouffé par le chagrin. La malchance, racontèrent les commères, ou alors, juste un mauvais présage signifiant à tous que cette enfant là n'apporterait que le mal et la destruction ajoutait les simples d'esprits et les ignorants.
        La petite Cassie vécus donc les premières années de son existence élevée par son Père qui lui consacrait chaque instant pour oublier sa peine que rien ne pourrait jamais combler. Sombrant dans sa tristesse, il refusait tout contact avec l'extérieur en dehors de ceux qui donnerait le bonheur à sa petite fille qu'il aimait sans aucune condition.
C'était une magnifique journée, entre le printemps ou tout s'éveillent et ou l'été ou tout dominent. Les odeurs de fleurs du jardin italien emportait Cassandra dans une tempête de bonheur exquis et simple. Les genoux salis par la boue et par l'herbe verte comme dans un rêve, un grand sourire montrant un sourire édenté, elle s'était tournée avec toute sa gaieté habituelle vers toute l'assemblée présent ce jour là. Son Père, Richard, avait invité tout ses petits camarades de classes pour fêter son septième anniversaire. Cassie salua d'abord tout le monde, comme une grande comédienne après une de ses représentations, avant de se coiffer le visage avec un beau et imposant masque rouge comme une fraise que l'on viendrait de cueillir, un de ceux de la comedia d'elarte que sa grand mère possédait. Puis, levant sa main droite, paume tournée vers le ciel bleu, elle s'était mis à tournoyé, faisant danser sa jupe à dentelles et à fleurs sauvages. Elle avait dansée pendant quelque instants. Juste quelque instants. Tout son petit public avait poussé des cris pleins de joies et de ravissements, applaudissant furieusement avec leurs petites mains d'enfants.
        Puis soudain, un silence de mort s'abattus sur le jardin. Des serpents de couleurs argentés continuait de tournoyer autour de ses deux mains posés sur les hanches de Cassie. Sursautant, ses grands yeux bleus écarquillés, elle fût hypnotisée par cette vision à la fois magnifique et terrifiante. Elle se mit à remuer les doigts, et se rendit compte que les serpents venaient de son corps, qu'ils faisaient partit de son âme.
      « Papa ! Regarde ! Regarde ce que je suis en train de faire ! Je fais de la magie ! » s'écria elle avec un rire innocent.
      Elle leva les bras avant d'applaudir son nouveau don. La nuée de serpents s'envola en provoquant un sifflement étrange, comme celui d'une cocotte posé sur le feu qui doit vitre être sortie des plaques de cuissons. Les serpents qui devinrent des fils parfaitement solide s'emparèrent d'une petite fille au nattes rousses et au visage constellé de tâches de rousseurs et la firent tournoyer. Cassie, poussant un petit cri de chiot plein d'horreur et d'effarement, arrêta de tourner. La tête en bas, les pieds tourné vers sa balançoire, sa meilleure amie Anna s'était figée. Sa peau semblait  être devenue foncée, verdâtre et aussi rigide que du bois. Les fils quand à eux reliaient ses membres à ceux de Cassie, comme si elle n'était qu'un jouet fait de bois, un pantin. Ses petits camarades se sont précipités vers Anna, mais Anna s'envola au dessus de leur tête et tournoya dans le ciel, faisant une sorte de ballet artistique. Un oiseau au corps disloqués. Puis ils lancèrent un regard tellement emplis de haine que la jeune Cassandra arrêta tout de suite son petit jeu. C'était pourtant si amusant ! Cassandra se concentra et les fils argentés disparurent. Anna retomba sur le sol et se brisa la colonne vertébrale. Les parents des enfants, furieux et terrifiés, prirent leurs enfants et s'enfuirent.
      Richard lui lança un regard plein de tristesse. Il leva la main et fit disparaître les vestiges de ce gouter d'anniversaire raté. D'abord elle fut surprise par ce qu'il venait de faire, puis elle se souvient de ce qu'elle avait fait plus tôt et plus aucun phénomène surnaturels ne la surprirent jamais. Cassandra fondit en larmes, ayant conscience que ce qu'elle avait fait était mal mais ne comprenait pas en quoi. En quoi s'amuser pouvait être considéré comme quelque chose de mauvais? Elle ne lui avait fais aucun mal ! Elle n'avais pas voulus lui faire du mal, elle voulait juste.. Elle ne voulait rien d'ailleurs, c'était son pouvoir qui s'était réveillée en elle ! Ce n'était pas de sa faute..
     « Cassandra, il faut que nous partions. Murmura Richard en regardant autour de lui, comme si ils étaient observés.
     - Pourquoi ? Demanda elle entre deux reniflements. Son Père la prit par les épaules et la regarda dans les yeux, avec une expression sur son visage qu'elle ne lui avait jamais connus. Allait il lui crier dessus?
     - Je connais la raison pour laquelle ton pouvoir ne s'est manifesté que maintenant. Répondit il en lui murmurant à l'oreille. Richard serra sa fille fort dans ses bras, ébouriffant ses bouclettes brunes avant de continuer :  Ils veulent te prendre, ils veulent t'arracher à moi. Nous sommes en danger, Il faut que nous quittions le pays, d'accord?
     - Papa, je ne comprend pas, pourquoi nous devons partir, ou allons nous allez? Demanda elle, paniquée et effrayée à la fois.
     - Chut ! Tais toi ! Ils nous écoutent en ce moment même ! »
      La sermonna il en haussant la voix. Jamais le père de Cassandra ne lui avait parler avec autant de dureté et de violence en lui. Richard regarda alors le visage si triste et plein de remords qui se peignait sur les traits enfantins de sa fille, et au plus profond de soi, il sut que ces sentiments là ne devaient pas traumatiser sa fille à un si jeune âge, elle qui devait déjà vivre sans pouvoir avoir de Mère.
     «  Écoute moi, ce que tu à fais n'est pas mal. Tu n'a pas voulus faire mal à la petite Anna, tu voulais simplement t'amuser gentiment avec ton pouvoir. Ce n'est pas ta faute si elle à fait une aussi grosse chute, c'était Eux. Expliqua il avec une voix douce et rassurante.
     - Mais les autres, ils pensent tous que c'est moi..
Ecoute, Cassandra, je vais t'apprendre quelque chose qui te servira toute ta vie. Il y' aura toujours des gens pour te critiquer et juger chacun de tes faits et gestes, partout ou tu ira, toute ta vie tu rencontrera ces gens là, alors cela ne sert à rien de se soucier de ces gens là. Ils te détruireront, et quand ce ne seront pas eux, ce sera d'autres personnes. Ne te préoccupe jamais de ce que pense les autres. Vis ta vie, sois étrange ma belle, car ce n'est pas toi qui doit être acceptée par les autres, mais les autres qui doivent te respecter. »


       Pendant de nombreuses années le père et la fille sillonnèrent la France entière, sans aucun papiers d'identités, n'ayant que leurs deux pouvoirs magique combinés pour survivre. Le jour ils marchaient côte à côté, empruntant les montagnes et les forêts solitaires, se cachant dans les champs de vignes et dans les champs de blés. Le soir ils allaient cambrioler une banque ou alors une supérette avant d'aller se reposer dans une chambre d'hôtel ou dans un camping ou ils prenaient une douche, mangeait, dormait quelques heures à tour de rôle pour éviter tout danger, avant de repartir sur les routes quand l'Aube pointaient. Mais un soir, ils firent une rencontre qui une fois de plus, changea la vie de Cassie à jamais. C'était encore une fois, le jour de son anniversaire. Elle était habituée à penser que ce jour était maudit, et si seulement le ciel lui avait prouvé qu'elle avait tort, si quelqu'un avait réussis à empêcher cela..

       Ils dormaient dans une forêt. Récemment ils avaient réussis à voler une tente et deux sacs de couchage, moyen beaucoup plus discret pour se reposer dans les contrées sauvages. Ils dormaient dans une forêt de sapins verts foncé ou il sentait bon la sève et l'herbe fraichement coupée. Assise en tailleur dans la terre, devant la tente ou les ronflements de Richard se faisait entendre, Cassie Prayer était méconnaissable. On était bien loin de la petite fille au sourire édenté. Elle avait un corps de femme maintenant, et les rondeurs de l'enfance avait depuis longtemps disparus de son visage. Sa peau était recouverte de boue, d'herbe, de sève et de pluie séché et ses longs cheveux bruns corbeaux qui tombaient en cascade sur ses reins étaient gras et terreux. Seul ses yeux bleus étaient intact, toujours aussi pur et aussi propre, et cela comme le jour de sa naissance. Depuis qu'ils avaient découvert leur tente, ils vivaient comme deux naufragés et n'avaient pas croiser un seul bâtiment depuis une ou deux semaines. Parfois, Richard se retournait et laisser échapper des bribes de mots, français et italien se mélangeant.
       « … fuir... eux... venir... pas....elle.....magie....mal... alicia.... armenia..... foule.... danger.... faim... »
       L'adolescente était habituée. La paranoïa de son père s'était accentuer d'années en années et elle devait développer de grands efforts magique pour l'empêcher de mettre fin à ses jours. Elle devait se tenir prête à chaque instant pour empêcher son père de faire une grosse bêtise avec ses fils de Marionnettiste, interrompant une de ses danses quotidienne ou alors son sommeil, et c'est pour cela qu'au lieu de regarder autour d'eux dans la forêt (depuis sept ans qu'ils s'enfuyaient mais jamais elle n'avait vus quelqu'un les poursuivre.) et d'écouter les bruits familiers de la nature en pleine nuit, elle surveillait son pauvre Père.
       Tout s'est passé en un éclair.
       C'était un petit groupe de quatre adolescents qui s'amusaient avec leurs pouvoirs. Tandis qu'un s'amusaient à lancer des étincelles colorés dans l'obscurité de la nuit, l'autre lisaient dans les pensées de ses camarades pour un action vérité particulièrement créatif tandis que le troisième et le quatrième riaient bêtement devant les bétises de leurs ainés. Cassie entendit leurs cris de joie et leurs rires idiots. Elle s'est redressée, se mettant en position de chien de fusil, levant les paumes en face d'elle, prête à frapper. En voyant les jeunes, elle à d'abord pensée qu'ils avaient fais une fête dans la forêt et qu'ils revenaient bourrés et défoncés, Puis quand elle s'est aperçus qu'ils utilisaient le même genre de pouvoirs que son Père et elle, elle à déglutit et son regard est devenus plus dur encore. Un sourire mauvais apparut sur ses lèvres gercées. Sautant sur ses pieds, elle s'est mise à danser en silence, s'approchant du groupe.
       D'abord quand ils voyèrent cette magnifique adolescente aussi sale qu'une déchetterie qui dansait autour d'eux, les quatre garçons ont tous décrétés qu'ils avaient abusés de la vodka ce soir là. Puis eux aussi, à la même manière que Cassie avait décelé en eux une âme magique, ils aperçurent ses fils argentés qui s'emparaient d'eux. Déterminée et excitée à l'idée d'utiliser son pouvoir, Cassandra oublia qu'elle n'arrivait pour l'instant à utiliser son pouvoir que sur une personne à la fois et échoua lamentablement. Les quatre garçons se mirent à rire avant de la ligoter avec des jets de lumières aussi enflammés que leur esprit autour d'un arbre.
      « Dis donc, chérie, on ne sait pas encore bien utiliser ses petits pouvoirs? J'espère que tu est mieux expérimentée pour s'occuper de tes nouveaux petits copains, sinon tu vas bien morfler.. murmura le premier garçon avec une petite voix tordue.
      -Enfin Chris elle n'a que quatorze ans ! S'écria le plus petit des quatre, peu sûr de lui et encore trop jeune pour désirer faire ça.
      - Quatorze ans? T'a vus son cul? »
      Cassie pleinement consciente de ce que les quatre garçons allait lui faire subir paniqua, mais ne laissa rien paraître. Elle n'avait que quatorze ans, bon sang, et pour rien au monde elle ne les aurait laisser abuser d'elle.. Plutôt mourir. Elle fit une chose humiliante, la plus humiliante de toute son existence car elle se mit à appeler comme une hystérique son Père.
      « Mon Dieu, tu est aussi tarée que tu en à l'air. Qui va te sauver? »
demanda le garçon qui lui avait parlé la première fois. Aucun d'eux n'avait remarqué la tente dressée dans leur dos ni l'homme aussi sale et aussi sauvage que l'adolescente. Richard s'est mis à insulter comme jamais les quatre petits merdeux avant de tous les chasser en faisant de grand gestes, faisant disparaître les lunettes du premier ou alors le pantalon du second. Ils avaient surement penser que Richard pouvait faire disparaitre les humains en plus des objets, ce qui est vraiment ridicule. Les flammes rouges qui entaillaient la taille de Cassie disparurent et l'adolescente se précipita dans les bras de son Père, pleurant et riant à la fois. Richard s'écroula sous le choc. Cassie crut d'abord qu'il s'était endormi, cela lui arrivait quand elle utilisait trop son pouvoir en une seule fois, mais quand elle vit le trou béant qui mangeait sa poitrine, elle se mit à hurler. Elle pleura toute la nuit, tandis qu'elle tenait le cadavre de son père qui peu à peu, disparaissait et couvrait les hurlements que Richard poussait pendant sa terrible agonie. Un de ces quatres salopards avait eu le temps de le blesser à mort. Surement celui qui avait courus en dernier.  Puis, quand la journée était bien avancée et qu'elle s'était endormie, fatiguée par ses pleurs, Cassie Prayer replia sa tente et continua de mener l'existence qu'elle à toujours mené depuis son arrivée en France. Mais cette fois, elle était seule. Et cette solitude qui lui écrasait le cœur fit un trou dans son âme qui jamais ne sera combler.

     « Vous voulez dire que ces quatres bâtards étaient des sorciers apprentis maléfique? s'écria Cassie tandis qu'un torrent d'émotions la submergeait et lui faisait perdre pieds.
     - S'il te plait, surveille ton langage, Cassandra.
     - Personne ne m'appelle Cassandra ! » Rugit elle le visage empourpré. Une lueur sauvage et rebelle dansaient dans ses yeux. La seule personne au monde qui avait le droit de l'appeler par son véritable prénom, c'était son père. Elle posa ses poings crispés sur le bureau du Gardien qui l'avait repêché tandis qu'elle se baignait complètement nue dans la Seine.
      « Pourtant c'est votre nom de naissance. Bref, j'étais en train de vous dire que ces quatre adolescents étaient sans aucun doute des sorciers maléfiques faisant partit de la bande de William Turner. Il n'y a qu'eux pour se comporter ainsi, et dire qu'ils ont voulus..
       -Oui, je sais parfaitement ce qu'ils ont voulus faire. Rétorqua elle, se sentant extrêmement gêné en sentant son regard voulant signifier « pas étonnant qu'ils ont voulus profiter de cette fille, quand on voit le physique qu'elle à! »
      -J'ai encore une dernière question : De qui mon Père avait il peur? Les sorciers maléfiques qui avaient tués ma mère car mes parents ont refusés de les rejoindre il y' a très longtemps, ou alors de vous, les Gardiens qui avaient provoqué mon pouvoir pour pouvoir m'emmener à votre académie? Demanda elle avec calme malgré tout ce qui agitaient son âme.
      -Je pense qu'ils avaient peur des sorciers maléfiques et des gardiens. Car en provoquant votre pouvoir, le gardien vous à montré au grand jour. Une fois qu'un sorcier à pris conscience de ses pouvoirs, je pense qu'il est encore plus facile à trouver, et donc les sorciers maléfiques aurait voulus avec joie vous prendre avec eux. Et l'académie voulait également vous prendre avec eux.
      -Il à fallut que Papa meure pour que je vous connaisse.. répondit elle simplement.
      -Je vais vous amener dès ce soir à Armenia, ou vous allez pouvoir commencer votre nouvelle vie. Quel âge avez vous ? Annonça il avec un grand sourire, comme si elle venait de recevoir le jack pot à un jeu télévisé.
      -Seize ans aujourd'hui. C'est mon anniversaire. Marmonna elle la mine boudeuse.
      -Quel chance vous avez ! Armenia est la plus belle chose qui pouvait vous arriver ! Hurla il avec un sourire encore plus grand.
      -Tu parle d'un cadeau.. » murmura elle plus pour elle même que pour le Gardien.
Au début, c'était plus un cadeau empoisonné qu'autre chose mais au moins, à l'académie, on lui apprend à contrôler et à perfectionner son pouvoir.


PSEUDO : Feuille.
AGE : 14.
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? On m'a donnée le lien, merci mon Muffins.  coeur 
COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ? Trop bien.  clap 
CODE DU REGLEMENT : validé par myo


Codage par Arrogant Mischief sur Epicode


Dernière édition par Cassandra Prayer le Sam 23 Aoû - 17:45, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://thegirlthatyoushouldcall.tumblr.com/
avatar
Alice Meyer
erodien et fier de l'être!
Voir le profil de l'utilisateur
Biographieactivité : 224
emplois : étudiante à l'académie
avatar : Kristina Pimenova
Ma Fiche
Passeport du Sorcier
Description du pouvoir:
Expérience:
0/15  (0/15)

MessageSujet: Re: Cassie Prayer ~ You're my experimental game, just human nature Lun 18 Aoû - 20:01


BIENVENUE !!!  kikou 

Ohhhh sympa le pouvoir  king  Si tu as des questions, n'hésite pas !  angel 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassandra Prayer
erodien et fier de l'être!
Voir le profil de l'utilisateur
Biographieactivité : 15
avatar : apprentie
Ma Fiche
Passeport du Sorcier
Description du pouvoir:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Cassie Prayer ~ You're my experimental game, just human nature Lun 18 Aoû - 23:33

Merci beaucoup.  coeur 
Je commence l'histoire et j'ai finie.  youpi 
Revenir en haut Aller en bas
http://thegirlthatyoushouldcall.tumblr.com/
avatar
Alice Meyer
erodien et fier de l'être!
Voir le profil de l'utilisateur
Biographieactivité : 224
emplois : étudiante à l'académie
avatar : Kristina Pimenova
Ma Fiche
Passeport du Sorcier
Description du pouvoir:
Expérience:
0/15  (0/15)

MessageSujet: Re: Cassie Prayer ~ You're my experimental game, just human nature Mar 19 Aoû - 13:37


Super !  saute 
Je lirai le tout une fois ton histoire terminée !!  sautille 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassandra Prayer
erodien et fier de l'être!
Voir le profil de l'utilisateur
Biographieactivité : 15
avatar : apprentie
Ma Fiche
Passeport du Sorcier
Description du pouvoir:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Cassie Prayer ~ You're my experimental game, just human nature Mer 20 Aoû - 18:17

J'ai terminée.  coeur 
Revenir en haut Aller en bas
http://thegirlthatyoushouldcall.tumblr.com/
avatar
Alice Meyer
erodien et fier de l'être!
Voir le profil de l'utilisateur
Biographieactivité : 224
emplois : étudiante à l'académie
avatar : Kristina Pimenova
Ma Fiche
Passeport du Sorcier
Description du pouvoir:
Expérience:
0/15  (0/15)

MessageSujet: Re: Cassie Prayer ~ You're my experimental game, just human nature Jeu 21 Aoû - 17:56


Coucou !!!

Y'a quelques petites incohérences dans l'histoire. Déjà, ton père a un pouvoir trop puissant. Faire disparaître les objets, jusqu'ici c'était possible, mais des personnes ... c'est autre chose. Ensuite, un petit détail, les dons sont uniques. Autrement dit, les sorciers maléfiques peuvent pas tous lire dans les pensées des autres, ni tous jeter des rayons lumineux. Voilà =) Sinon tout est bon !! ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassandra Prayer
erodien et fier de l'être!
Voir le profil de l'utilisateur
Biographieactivité : 15
avatar : apprentie
Ma Fiche
Passeport du Sorcier
Description du pouvoir:
Expérience:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Cassie Prayer ~ You're my experimental game, just human nature Sam 23 Aoû - 17:39

Coucou !
Je viens de relire et je me rends compte que j'ai foirer plein de trucs à ce passage là. :o
Bref, j'ai modifier, et encore désolée.  bulle
Revenir en haut Aller en bas
http://thegirlthatyoushouldcall.tumblr.com/
avatar
Alice Meyer
erodien et fier de l'être!
Voir le profil de l'utilisateur
Biographieactivité : 224
emplois : étudiante à l'académie
avatar : Kristina Pimenova
Ma Fiche
Passeport du Sorcier
Description du pouvoir:
Expérience:
0/15  (0/15)

MessageSujet: Re: Cassie Prayer ~ You're my experimental game, just human nature Dim 24 Aoû - 23:00



Super !!! Je valide !!!!  yay 



Tu es validé(e) !  youpi



Maintenant que tu fais entièrement partie de notre communauté, je t'invite à prendre connaissance des quelques liens qui vont suivre. Pour commencer, sache que si tu as une question, tu peux la poser ici ou envoyer un mp à un membre du staff. Avant toute chose, il te faut recenser ton pouvoir ainsi que ta célébrité. Une fois fait, nous te proposons de facilité ton entrée dans le domaine rpg, en ouvrant un carnet de liens, ainsi qu'un carnet de rps ou tu pourras faire diverses demandes. Si tu fais partie des apprentis sorciers, n'oublie pas de consulter l'organisation des dortoirs afin de voir dans quelle chambre tu as été classé.


Le niveau qui t'est attribué est le niveau C



Voilà, maintenant tu peux te fondre dans la foule sans aucun problème !  saute

Au plaisir de te relire !  :P

Le Staff !  verre


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
erodien et fier de l'être!
Biographie
Ma Fiche

MessageSujet: Re: Cassie Prayer ~ You're my experimental game, just human nature

Revenir en haut Aller en bas

Cassie Prayer ~ You're my experimental game, just human nature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'envie de la revoir || [Pv Cassie ]
» CASSIE FEMELLE X CANICHE 8 ANS BETHUNE (62) - ADOPTEE
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Le début des ennuis [PV Cassie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Gestion RPG :: Qui es-tu ? :: Fiches Refusées ou Oubliées-